شاطر
استعرض الموضوع السابقاذهب الى الأسفلاستعرض الموضوع التالي

default Leçons , exercices et sujets proposés avec corrections

berber
berber
فريق الاشهار

البلد : الجزائر
الجنس : ذكر
المساهمات : 843
نقاط النشاط : 2563
تمت المشاركة في الإثنين 11 مايو 2020 - 2:20

I- Argumenter : ce qu’il faut savoir
Dans un texte argumentatif, l’auteur s’adresse au lecteur pour le convaincre et modifier sa façon de
penser sur un thème donné. Il lui propose donc sa propre opinion (sa propre façon de penser) qu’on appelle
la thèse. Mais pour convaincre le lecteur, l’auteur doit lui présenter des arguments solides. Ceux-ci sont
souvent appuyés par des exemples, des explications, des récits et des descriptions. Ton programme de
français en 4ème AM consiste à étudier ces quelques façons d’argumenter.
Pour étudier le texte argumentatif, il faut donc chercher :
1/ Le thème : C’est le sujet principal du texte.
2/ La thèse : C’est l’opinion de l’auteur sur le thème traité et dont il va démontrer la vérité.
Sa place n’est pas toujours au même endroit dans le texte. Elle peut se trouver au début ou à la fin ; elle
peut même ne pas être clairement exposée. Elle est quelques fois introduite par des verbes d’opinion :
penser, croire, dire, prétendre, etc. Elle est mise en valeur par un vocabulaire valorisant.
3/ Les arguments : Ce sont les éléments (c’est-à-dire les idées, les explications, les causes) du raisonnement
qui justifie, qui soutient la thèse. Ils sont introduits par des articulateurs logiques (ou connecteurs) qui sont
des mots ou des expressions qui organisent le texte (principalement la cause, la conséquence, l’addition, la
concession et l’opposition). L’argument le plus fort est présenté en dernier, pour marquer le lecteur.
4/ Les exemples : Ils permettent d’illustrer les arguments pour leur donner plus de poids aux. Ce sont des
faits concrets et vérifiables. Ils sont introduits par les expressions : par exemple, ainsi, c’est le cas de,
n’oublions pas ce…, etc.
Les principaux articulateurs logiques :
Le souci de convaincre demande une bonne organisation du texte, une présentation qui montre les liens
entre les idées. Les liens logiques qui assurent une bonne structure à un raisonnement sont :
La cause (la raison, l’explication, l’origine) : en effet, car, à cause de, grâce à, en raison de, parce que,
puisque, vu que, étant donné que, comme, sous prétexte que.
La conséquence (le résultat, l’effet): c’est pourquoi, par conséquent, d’où, donc, au point de, à tel point
que, de telle sorte que, si bien que, de telle façon que, si…que, tellement que.
وزارة التربیة الوطنیة. المركز الوطني لإدماج الابتكارات البیداغوجیة و تنمیة تكنولوجیات الإعلام و الاتصال في التربیة ، فیفري 2009
4
L’addition (c’est le fait d’ajouter un élément, d’énumérer plusieurs éléments) : de plus, qui plus est, de
surcroît, aussi, en outre, par ailleurs, d’abord, ensuite, enfin, d’une part, d’autre part, et, en plus de, outre,
outre que, sans compter que.
L’opposition et la concession (l’opposition exprime la contradiction, la concession exprime une
contradiction moins forte) : cependant, pourtant, toutefois, mais, or, malgré, en dépit de, nonobstant, bien
que, quoique, alors que, tandis que.
وزارة التربیة الوطنیة. المركز الوطني لإدماج الابتكارات البیداغوجیة و تنمیة تكنولوجیات الإعلام و الاتصال في التربیة ، فیفري 2009
5
II- Raconter et décrire pour argumenter
Ø Je retiens l’essentiel
Rappelons que dans un texte argumentatif, l’auteur s’adresse au lecteur pour le convaincre et modifier sa
façon de penser sur un thème donné. Pour argumenter, il peut utiliser le récit. La « preuve » que ce que
l’auteur pense est juste, c’est l’histoire qu’il va raconter. Cette histoire est réellement arrivée, elle est donc
vraie, c’est donc un argument.
L’opinion (la thèse) de l’auteur n’est pas obligatoirement exprimée. Elle n’est peut-être pas visible dans le
texte mais elle est présente dans le choix du vocabulaire. C’est pourquoi il faut étudier attentivement le
texte pour découvrir la visée argumentative, c’est-à-dire ce que l’auteur attend que lecteur pense, dise ou
fasse après sa lecture.
Pour étudier le récit, il faut donc :
1) Identifier la structure du récit qui est construit généralement sur le modèle suivant :
a) La situation initiale : c’est la présentation du décor, des personnages et des circonstances. C’est la
description de la situation de départ. (initial : qui est au commencement). Dans un récit au passé, le temps
des verbes dominant est l’imparfait.
b) Le déroulement des événements : quelque chose arrive et elle va changer la situation initiale. C’est un
élément modificateur qui va déclencher une succession d’actions qui permettent au récit de progresser. (les
verbes sont au passé simple qui est le temps des actions.)
c) La situation finale : c’est une situation nouvelle, différente de la situation initiale. Mais un récit peut ne
pas comporter cette partie : c’est la « fin ouverte », le dénouement (la fin de l’histoire, la conclusion qui
doit être tirée) est laissé à l’imagination du lecteur. (temps dominant : l’imparfait)
2) Repérer les outils de la langue utilisés dans le récit:
a) Les indicateurs de temps qui marquent les étapes du récit : un jour, un soir, il y a bien longtemps,
soudain, quand, tout à coup, un jour plus tard, le lendemain, les dates, etc.
b) Les temps du récit (au passé):
-L’imparfait pour la description et les actions longues, qui se répètent ou qui expriment une habitude.
Exemple : C’était un village calme (description). Il travaillait depuis des heures (action longue). Il prenait le
train pour se rendre à son travail (habitude).
- Le passé simple (remplacé par le passé composé dans les situations de communication courante) pour les
actions plus ou moins brèves (courtes).
وزارة التربیة الوطنیة. المركز الوطني لإدماج الابتكارات البیداغوجیة و تنمیة تكنولوجیات الإعلام و الاتصال في التربیة ، فیفري 2009
6
Exemple : Il se mit en colère, claqua la porte et ne revint plus.
- Le plus-que-parfait pour indiquer l’antériorité d’une action.
Exemple : Il me donna enfin le livre de contes qu’il m’avait promis. ( L’action de « promettre » a eu lieu
avant l’action de « donner » ( elle est antérieure).
c) La caractérisation : c’est la description des personnages, des objets, du décor, etc. Les outils de la
caractérisation sont les adjectifs qualificatifs (ex. : Un homme courageux), les subordonnées relatives (ex. :
Cet homme, qui était courageux, était toujours là pour porter secours aux autres.), et les groupes nominaux
(ex. : Cet homme, d’un courage exemplaire, se jeta sans hésiter à l’eau pour sauver l’enfant qui commençait
à se noyer.)
d) Le discours rapporté : Dans un récit, on peut rapporter des paroles (un discours) au style direct. Dans ce
cas, on ne change rien à ce qui a été dit. On doit juste indiquer que les paroles sont rapportées en utilisant
des guillemets («… ») ou, si on rapporte un dialogue, des tirets (-) qui indiqueront le changement
d’interlocuteurs.
On peut aussi rapporter des paroles au style indirect. Dans ce cas, on utilise des verbes introducteurs et des
mots de liaison selon le type de phrase à rapporter :
La phrase à rapporter est Le mot de liaison est Le verbe introducteur est
déclarative
au style direct : « Je veux
comprendre. »
que
dire, répéter rappeler, confier, avouer,
répondre, etc.
au style indirect : Il dit qu’il veut
comprendre.
Interrogative
au style direct : « Veux-tu venir
avec moi ? »
si, pourquoi, où, comment,
quand, etc.
demander, s’interroger, vouloir savoir,
ignorer, etc.
au style indirect : Il me demande si je
veux venir avec lui
Les transformations nécessaires : Rapporter des paroles nécessite le changement des pronoms personnels et
des indicateurs de temps et de lieu (à cause du changement de la situation de communication).
Il faut aussi appliquer la règle de la concordance des temps :
وزارة التربیة الوطنیة. المركز الوطني لإدماج الابتكارات البیداغوجیة و تنمیة تكنولوجیات الإعلام و الاتصال في التربیة ، فیفري 2009
7
Dans un récit au présent, les verbes introducteurs sont au présent (comme dans les exemples du tableau plus
haut), le temps des verbes des phrases rapportées ne change pas.
Mais dans un récit au passé, les verbes introducteurs sont au passé, alors,
ce qui est dit est rapporté
au présent : J’apprends vite.
à l’imparfait : Il prétendit qu’il apprenait vite.
au passé composé : J’ai dit la vérité. au plus-que-parfait : Il déclara qu’il avait dit la vérité.
au futur simple : Je te raconterai tout. au conditionnel présent : Il lui promit qu’il lui raconterait
tout.
au futur antérieur : J’aurai terminé les
révisions avant l’examen.
au conditionnel passé : Il lui a dit qu’il aurait terminé les
révisions avant l’examen.
Ø Je m’exerce
1 – Structure du récit et visée argumentative
Tout allait bien pour Adwoa Mensah, une jeune Ghanéenne de 25 ans, mariée depuis deux ans.
Jusqu’au jour où sa petite fille a fait une crise de paludisme. Elle en est morte… comme plus de cent
personnes tous les jours au Ghana.
L’histoire du jeune couple est tragiquement banale. Adwoa, une commerçante, et son mari
chauffeur, vivent heureux à Kasoa, à quinze kilomètres à l’ouest d’Accra, avec Akos leur petite fille de
deux ans.
Mais un soir, la fièvre se déclare et monte dangereusement. Adwoa et son mari attendent des
heures un médecin qui ne viendra pas. Ils lui donnent n’importe quel médicament pour faire tomber
cette fièvre.
Et puis la nuit, arrivent les vomissements. En catastrophe, le jeune couple emmène à l’aube
l’enfant au dispensaire local. Elle devait y mourir dans la soirée.
Le quotidien d’Oran, 16 octobre 2006




توقيع : berber


Leçons , exercices et sujets proposés avec corrections 500_8010

default رد: Leçons , exercices et sujets proposés avec corrections

berber
berber
فريق الاشهار

البلد : الجزائر
الجنس : ذكر
المساهمات : 843
نقاط النشاط : 2563
تمت المشاركة في الإثنين 11 مايو 2020 - 2:22

II- Raconter et décrire pour argumenter
Ø Je retiens l’essentiel
Rappelons que dans un texte argumentatif, l’auteur s’adresse au lecteur pour le convaincre et modifier sa
façon de penser sur un thème donné. Pour argumenter, il peut utiliser le récit. La « preuve » que ce que
l’auteur pense est juste, c’est l’histoire qu’il va raconter. Cette histoire est réellement arrivée, elle est donc
vraie, c’est donc un argument.
L’opinion (la thèse) de l’auteur n’est pas obligatoirement exprimée. Elle n’est peut-être pas visible dans le
texte mais elle est présente dans le choix du vocabulaire. C’est pourquoi il faut étudier attentivement le
texte pour découvrir la visée argumentative, c’est-à-dire ce que l’auteur attend que lecteur pense, dise ou
fasse après sa lecture.
Pour étudier le récit, il faut donc :
1) Identifier la structure du récit qui est construit généralement sur le modèle suivant :
a) La situation initiale : c’est la présentation du décor, des personnages et des circonstances. C’est la
description de la situation de départ. (initial : qui est au commencement). Dans un récit au passé, le temps
des verbes dominant est l’imparfait.
b) Le déroulement des événements : quelque chose arrive et elle va changer la situation initiale. C’est un
élément modificateur qui va déclencher une succession d’actions qui permettent au récit de progresser. (les
verbes sont au passé simple qui est le temps des actions.)
c) La situation finale : c’est une situation nouvelle, différente de la situation initiale. Mais un récit peut ne
pas comporter cette partie : c’est la « fin ouverte », le dénouement (la fin de l’histoire, la conclusion qui
doit être tirée) est laissé à l’imagination du lecteur. (temps dominant : l’imparfait)
2) Repérer les outils de la langue utilisés dans le récit:
a) Les indicateurs de temps qui marquent les étapes du récit : un jour, un soir, il y a bien longtemps,
soudain, quand, tout à coup, un jour plus tard, le lendemain, les dates, etc.
b) Les temps du récit (au passé):
-L’imparfait pour la description et les actions longues, qui se répètent ou qui expriment une habitude.
Exemple : C’était un village calme (description). Il travaillait depuis des heures (action longue). Il prenait le
train pour se rendre à son travail (habitude).
- Le passé simple (remplacé par le passé composé dans les situations de communication courante) pour les
actions plus ou moins brèves (courtes).
وزارة التربیة الوطنیة. المركز الوطني لإدماج الابتكارات البیداغوجیة و تنمیة تكنولوجیات الإعلام و الاتصال في التربیة ، فیفري 2009
6
Exemple : Il se mit en colère, claqua la porte et ne revint plus.
- Le plus-que-parfait pour indiquer l’antériorité d’une action.
Exemple : Il me donna enfin le livre de contes qu’il m’avait promis. ( L’action de « promettre » a eu lieu
avant l’action de « donner » ( elle est antérieure).
c) La caractérisation : c’est la description des personnages, des objets, du décor, etc. Les outils de la
caractérisation sont les adjectifs qualificatifs (ex. : Un homme courageux), les subordonnées relatives (ex. :
Cet homme, qui était courageux, était toujours là pour porter secours aux autres.), et les groupes nominaux
(ex. : Cet homme, d’un courage exemplaire, se jeta sans hésiter à l’eau pour sauver l’enfant qui commençait
à se noyer.)
d) Le discours rapporté : Dans un récit, on peut rapporter des paroles (un discours) au style direct. Dans ce
cas, on ne change rien à ce qui a été dit. On doit juste indiquer que les paroles sont rapportées en utilisant
des guillemets («… ») ou, si on rapporte un dialogue, des tirets (-) qui indiqueront le changement
d’interlocuteurs.
On peut aussi rapporter des paroles au style indirect. Dans ce cas, on utilise des verbes introducteurs et des
mots de liaison selon le type de phrase à rapporter :
La phrase à rapporter est Le mot de liaison est Le verbe introducteur est
déclarative
au style direct : « Je veux
comprendre. »
que
dire, répéter rappeler, confier, avouer,
répondre, etc.
au style indirect : Il dit qu’il veut
comprendre.
Interrogative
au style direct : « Veux-tu venir
avec moi ? »
si, pourquoi, où, comment,
quand, etc.
demander, s’interroger, vouloir savoir,
ignorer, etc.
au style indirect : Il me demande si je
veux venir avec lui
Les transformations nécessaires : Rapporter des paroles nécessite le changement des pronoms personnels et
des indicateurs de temps et de lieu (à cause du changement de la situation de communication).
Il faut aussi appliquer la règle de la concordance des temps :
وزارة التربیة الوطنیة. المركز الوطني لإدماج الابتكارات البیداغوجیة و تنمیة تكنولوجیات الإعلام و الاتصال في التربیة ، فیفري 2009
7
Dans un récit au présent, les verbes introducteurs sont au présent (comme dans les exemples du tableau plus
haut), le temps des verbes des phrases rapportées ne change pas.
Mais dans un récit au passé, les verbes introducteurs sont au passé, alors,
ce qui est dit est rapporté
au présent : J’apprends vite.
à l’imparfait : Il prétendit qu’il apprenait vite.
au passé composé : J’ai dit la vérité. au plus-que-parfait : Il déclara qu’il avait dit la vérité.
au futur simple : Je te raconterai tout. au conditionnel présent : Il lui promit qu’il lui raconterait
tout.
au futur antérieur : J’aurai terminé les
révisions avant l’examen.
au conditionnel passé : Il lui a dit qu’il aurait terminé les
révisions avant l’examen.
Ø Je m’exerce
1 – Structure du récit et visée argumentative
Tout allait bien pour Adwoa Mensah, une jeune Ghanéenne de 25 ans, mariée depuis deux ans.
Jusqu’au jour où sa petite fille a fait une crise de paludisme. Elle en est morte… comme plus de cent
personnes tous les jours au Ghana.
L’histoire du jeune couple est tragiquement banale. Adwoa, une commerçante, et son mari
chauffeur, vivent heureux à Kasoa, à quinze kilomètres à l’ouest d’Accra, avec Akos leur petite fille de
deux ans.
Mais un soir, la fièvre se déclare et monte dangereusement. Adwoa et son mari attendent des
heures un médecin qui ne viendra pas. Ils lui donnent n’importe quel médicament pour faire tomber
cette fièvre.
Et puis la nuit, arrivent les vomissements. En catastrophe, le jeune couple emmène à l’aube
l’enfant au dispensaire local. Elle devait y mourir dans la soirée.
Le quotidien d’Oran, 16 octobre 2006.
وزارة التربیة الوطنیة. المركز الوطني لإدماج الابتكارات البیداغوجیة و تنمیة تكنولوجیات الإعلام و الاتصال في التربیة ، فیفري 2009
8
Questions
1- Quel est le problème posé dans ce texte ?
- Relève dans le premier paragraphe une phrase où l’auteur exprime son opinion.
- Relève dans le texte deux expressions qui montrent l’opinion de l’auteur.
2- L’histoire racontée dans ce texte est « tragiquement banale ». L’expression entre guillemets signifie
que cette histoire :
- est triste mais exceptionnelle au Ghana.
- arrive tous les jours au Ghana et c’est malheureux.
- n’est pas intéressante parce qu’elle arrive tous les jours au Ghana.
Choisis la bonne réponse.
3- Pour retracer la progression rapide de cette malheureuse histoire, complète le tableau suivant avec
des éléments que tu relèveras dans le texte.
Indicateurs de temps Eléments de l’histoire
1/ Un soir,
2/…………………….
3/ La nuit,
4/ …..
5/ Dans la soirée,
- la fièvre ………………….
- attente du médecin.
- …………………..
- emmener l’enfant au dispensaire.
- …………………..
4- Entre le moment où la fièvre s’est déclarée et la mort de l’enfant, combien de temps s’est-il écoulé ?
5- Adwoa, une jeune Ghanéenne, a perdu sa fille à cause de la pauvreté.
Récris cette phrase en commençant ainsi : Adwoa et son mari, ……………...
2 - Structure du récit et visée argumentative
A l’heure où ses deux filles de sept et huit ans quittent la petite école Jean-Paul II située dans un
quartier pauvre de Port-Au-Prince, Yverose Pierre, cinquante et un ans, y arrive pour suivre un
programme d’alphabétisation offert aux parents d’élèves.
En Haïti, pays de huit millions d’habitants, l’analphabétisme touche près de 60% de la
population, notamment les plus pauvres.
وزارة التربیة الوطنیة. المركز الوطني لإدماج الابتكارات البیداغوجیة و تنمیة تكنولوجیات الإعلام و الاتصال في التربیة ، فیفري 2009
9
Jusqu’à cette année, Yvrose n’avait jamais fréquenté une école. Elle a accepté de prendre les
cours du soir donnés par l’établissement qui accueille ses propres enfants. Mais Yvrose doit commencer
dans la classe des débutants.
« Je sais que c’est très tard pour moi, mais je veux apprendre à lire et à écrire » avoue-t-elle,
timide. Car l’objectif d’yvrose comme celui des autres « parents-élèves », c’est non seulement de
pouvoir aider leurs enfants, mais de goûter à la joie de lire.
« Ce sont mes filles qui m’ont motivée », admet yvrose qui apprend à tracer sur un cahier
d’écolier les premières lettres de l’alphabet. Elle rêve un jour de pouvoir lire des poésies et comprendre
les enseignes et les affiches dans les rues. Le quotidien d’Oran, 16 octobre 2006.
Questions
1- Qui parle dans ce texte ? –Yverose Pierre. – Le journaliste. – Les deux filles d’Yverose.
Choisis la bonne réponse.
2- Yverose Pierre va à l’école pour la première fois de sa vie :
- pour suivre le travail de ses filles.
- pour apprendre à lire et à écrire.
- pour accueillir les parents d’élèves.
3- Pour quelles raisons Yverose a-t-elle accepté de suivre ce programme d’alphabétisation ? (deux
raisons)
4- A quel moment de la journée les cours d’alphabétisation sont-ils donnés ?
Relève dans le texte deux expressions qui justifient ta réponse.
5- Dans quel but l’auteur raconte-t-il l’histoire d’Yverose ?
6- « Ce sont mes filles qui m’ont motivée », admet………….. l’alphabet.
- Récris cette phrase au style indirect en commençant ainsi : Yverose, qui apprend à tracer sur un
cahier d’écolier les premières lettres de l’alphabet, admet…………………… .
3 - Structure du récit et visée argumentative
Je n’oublierai jamais ce jour lointain de mon adolescence. J’avais environ quinze ans et
j’accompagnais, en voiture, mes parents pour un voyage vers la France. A un moment donné, je vis des
corps déchiquetés sur la route. Un terrible accident de voiture venait de se produire. J’appris plus tard
qu’une famille bien imprudente avait traversé la route pour acheter quelques produits dans une échoppe.
Elle avait été fauchée par un conducteur qui roulait à une vitesse incroyable !




توقيع : berber


Leçons , exercices et sujets proposés avec corrections 500_8010

default رد: Leçons , exercices et sujets proposés avec corrections

berber
berber
فريق الاشهار

البلد : الجزائر
الجنس : ذكر
المساهمات : 843
نقاط النشاط : 2563
تمت المشاركة في الإثنين 11 مايو 2020 - 2:24

Questions
1- Quel est le thème de cette description ?
2- Complète le tableau suivant pour résumer le portrait de cette femme tracé par le narrateur.
Eléments décrits qualifiants
1-La taille
2-La peau
3-…………
4-………….
5- Vêtements :
6-Démarche
élancée
……………..
couleur de l’amande verte
……………………..
………………………
pas feutrés de lionne.
4- « Elle était belle, élancée, sa peau délicate avait la couleur du pain, ses yeux celle de l’amande verte »
-Récris ce passage en remplaçant « elle » par « elles ».
5- « je lui demandai si elle croyait aux coups de foudre. »
- Récris cette phrase au style direct.
5 - La caractérisation
- C’est une splendeur, dit Pedro Bala en regardant le vieux manège monté.
Et Joào Grande écarquillait les yeux pour mieux voir. Déjà étaient accrochées les lampes bleues,
vertes, jaunes, rouges.
Il est vieux et décoloré, le manège de Nhôzinho França, mais il a sa beauté. Peut-être réside-telle
dans les lumières ou dans la musique de son vieux piano mécanique (vielles valses des temps
enfuis), ou peut-être dans les chevaux de bois. Entre eux, il y a un canard où peuvent s’asseoir les plus
petits. Oui, il a sa beauté, parce que l’opinion unanime des Capitaines des Sables c’est qu’il est
merveilleux. Qu’importe qu’il soit vieux, brisé et de couleurs effacées, s’il plaît aux enfants.
Jorge Amado, Capitaines des Sables, Gallimard, 1986. p. 60.
وزارة التربیة الوطنیة. المركز الوطني لإدماج الابتكارات البیداغوجیة و تنمیة تكنولوجیات الإعلام و الاتصال في التربیة ، فیفري 2009
12
Questions
1- Quel est le thème de cette description ?
2- Relève dans le texte un adjectif qualificatif, une proposition subordonnée relative et un groupe
nominal, en précisant pour chaque exemple l’élément qualifié.
3- « vieux et décoloré » sont des adjectifs qui qualifient quel nom ?
4- Que désignent les pronoms soulignés (début du dernier paragraphe) ?
5- « Déjà étaient accrochées les lampes bleues, vertes, jaunes, rouges. »
- Récris cette phrase en remplaçant « les lampes » par « les globes ».
6- « Qu’importe qu’il soit vieux, brisé et de couleurs effacées, s’il plaît aux enfants. »
- Récris cette phrase en remplaçant « il » par « l’attraction ». Fais les transformations nécessaires.
7 - Dans ce passage, on trouve deux points de vue du manège qui s’opposent. Complète le tableau
suivant avec des éléments pris du texte.
Le manège tel qu’il est en réalité Le manège tel qu’il est vu par les Capitaines des Sables
6 - Description
Tout en boucles et en méandres, la rivière San Ysidro traverse la vallée de San Juan pour aller se
jeter dans la baie du Roc-Noir, à l’abri du cap de la Chauve-souris. La vallée elle-même est longue et étroite
et la San Ysidro, n’ayant pas grand chemin à parcourir, profite de l’espace qui lui est offert en se promenant
d’un bord à l’autre du plat. Ici, elle passe sous une falaise, contre une montagne, là elle s’étale en surface
sur un banc de sable. Pendant une grande partie de l’année, le volume d’eau est insignifiant et le lit
sablonneux se remplit de saules dont les racines s’étirent vers les nappes d’eau souterraines.
John Steinbeck, Les naufragés de l’autocar, Ed. Gallimard, 1982. p.194.
وزارة التربیة الوطنیة. المركز الوطني لإدماج الابتكارات البیداغوجیة و تنمیة تكنولوجیات الإعلام و الاتصال في التربیة ، فیفري 2009
13
Questions
1- Quel est le thème de cette description ?
2- « San Ysidro » est : - une vallée. – une montagne. – une plage. – un cours d’eau.
Choisis la bonne réponse.
3- L’auteur rend vivant l’objet de la description en utilisant des verbes de mouvement. Relève-les. (Ne
relève que les verbes qui concerne l’objet de la description)
7 - Description
Dans l’ancien temps, la route suivait les méandres (1) de la rivière et se traînait le long du flanc de la
colline pour éviter d’enjamber le cours d’eau. Mais les ingénieurs, munis d’acier et de ciment, avaient lancé
deux ponts et ces deux ponts supprimaient une vingtaine de kilomètres des fantaisies (2) de la San Ysidro.
C’étaient des ponts de bois suspendus et maintenus par des câbles d’acier, et chacun d’eux était
soutenu dans son milieu et à chaque extrémité par des piliers de béton. Le bois était peint en rouge sombre
et l’acier était noirci par la rouille….
Ces ponts n’étaient pas bien vieux, mais ils avaient été construits à l’époque …de ce qu’on appelait
« la crise ». L’ingénieur avait été contraint de se soumettre à un budget qui ne permettait que la
construction la plus simplifiée. Ses madriers (2) auraient dû être plus lourds et ses étais (3) plus nombreux,
mais il devait construire un pont dans les limites d’un certain prix, et il s’y tint. Et chaque année, les
fermiers de la moyenne vallée surveillaient les ponts avec une inquiétude moqueuse. Ils savaient qu’un jour
une inondation rapide et violente finirait par les emporter.
John Steinbeck, Les naufragés de l’autocar, Ed. Gallimard, 1982. pp195-196.
(1) courbes.
(2) fantaisies : caprices. Le cours de la San Ysidro qui va où elle veut n’est pas régulier.
(3) pièces en bois utilisées pour soutenir une construction.
Questions
1- Relève un passage qui indique que la construction des deux ponts a permis de raccourcir la route.
2- Les habitants de la région avaient-ils confiance en ces ponts ? Relève une phrase qui justifie ta réponse.
3- « C’étaient des ponts… de béton. » (2ème paragraphe)
- Récris cette phrase en remplaçant « les ponts » par « des passerelles ».
وزارة التربیة الوطنیة. المركز الوطني لإدماج الابتكارات البیداغوجیة و تنمیة تكنولوجیات الإعلام و الاتصال في التربیة ، فیفري 2009
14
8 - Description morale
On raconte qu’une famille du nom de Blanken tenait à cette époque une forge au carrefour. Les
Blanken et leurs beaux-fils étaient gens du Kentucky, pauvres, ignorants, orgueilleux et violents. Sans biens
meubles ou immeubles, ils n’apportèrent de l’Est que ce qui leur appartenait en propre : leurs préjugés (1) et
leurs opinions politiques. Bien que ne possédant pas d’esclaves, ils étaient cependant prêts à faire le
sacrifice de leur vie pour le libre principe de l’esclavage (2).
John Steinbeck, Les naufragés de l’autocar, Ed. Gallimard, 1982. pp.9-10.
(1) Avoir des préjugés sur les gens ou les choses, c’est les juger définitivement sans les connaître.
(2) L’expression « libre principe de l’esclavage » est utilisée ici ironiquement pour marquer le désaccord de l’auteur. Il joue sur
l’opposition entre liberté et esclavage.
Questions
1- Quel est le thème de cette description ?
2- S’agit-il d’une description physique ou morale ?
3- Le portrait dressé dans ce passage est-il positif ou négatif ?
- Relève les deux adjectifs qui justifient le plus ta réponse.
4- « prêts à faire le sacrifice de leur vie ».
- Cette expression signifie : - profiter de leur vie. – donner leur vie. – changer leur manière de vivre.
Choisis la bonne réponse.
- Remplace l’expression soulignée par le verbe qui convient.
5- « Bien que ne possédant………. principe de l’esclavage. »
-Quel est le rapport logique exprimé dans cette phrase ? Avec quelle (s) expres​sion(s) ?
- Récris-la en commençant ainsi : Ils ne possédaient pas d’esclaves,………….. .
(Fais les transformations nécessaires.)
6- « Sans biens meubles …. politiques. »
- Récris ce passage en remplaçant le pronom « ils » par « cette famille ».
(Fais les transformations nécessaires.)
وزارة التربیة الوطنیة. المركز الوطني لإدماج الابتكارات البیداغوجیة و تنمیة تكنولوجیات الإعلام و الاتصال في التربیة ، فیفري 2009
15
9 - Argumentaire publicitaire
C’est certainement la plus belle voiture du mondial de l’automobile. Omega(*) revient en force dans
le monde des voitures sportives et luxueuses avec cette somptueuse Caballero.
Ce superbe coupé qui marie grâce et passion avec élégance a un coeur gros comme un V8 4.7 de 450
chevaux. Soulever le capot est déjà un vrai bonheur en soi.
La vue est superbe : il est placé en position longitudinale pour une meilleure répartition des masses.
Pour le faire avancer, la Caballero dispose d’une boite de six vitesses avec palettes au volant,
programmables en cinq modes, du plus sportif au tout automatique…
Pour compléter le tout, Omega joue la carte de l’exclusivité et de la rareté : seuls 500 exemplaires
seront fabriqués.
Et il ne faudra pas être pressé. Les commandes sont déjà ouvertes, mais la production, à la main, ne
commencera qu’en mars prochain pour une livraison fin 2007, début 2008. La belle sait se faire désirer,
alors il faut savoir faire vite en commande et patienter pour la suite.
Publicité parue dans El Watan, mardi 17 octobre 2006.
(*) Les mots en italique sont imaginaires.
Questions
1- Ce texte publicitaire décrit une nouvelle voiture. Se contente-t-il de la présenter pour informer le lecteur
ou essaie-t-il de l’influencer en exagérant ses qualités? Qu’est-ce qui le montre ?
2- Relève dans le texte le nom de cette voiture puis les expressions qui la désignent.
3- « Les commandes sont déjà ouvertes, mais la production, à la main, ne commencera qu’en mars
prochain… »
L’expression soulignée montre que c’est un produit de luxe. Quelle est l’expression opposée qui signifie
« pour le grand public » ?
4- Récris le premier paragraphe en remplaçant le mot « voiture » par le mot « véhicule ». Fais les
transformations nécessaires.
وزارة التربیة الوطنیة. المركز الوطني لإدماج الابتكارات البیداغوجیة و تنمیة تكنولوجیات الإعلام و الاتصال في التربیة ، فیفري 2009
16
10 - Argumentaire publicitaire
Garantissez aujourd’hui l’avenir de vos enfants avec :
FUTURENFANT (*)
La compagnie d’assurance « SERENITE » lance sur le marché un nouveau produit d’assurances de
personnes : « Futurenfant »
Qu’adviendrait-il financièrement de vos enfants si vous deveniez invalides ou, pire, veniez à
disparaître prématurément ? Qui financera leurs études, l’élémentaire de leurs ambitions dans la vie ?
Parce que la vie est imprévisible et parce que nous croyons que tout ce à quoi nous aspirons pour
nos enfants est réalisable, nous nous sommes rapprochés de la compagnie d’assurances «Sérénité » pour en
savoir plus concernant son nouveau produit « Futurenfant »…..
Parce que nous voulons que nos enfants vivent la plus extraordinaire aventure : le future, nous avons
lancé « Futurenfant »… Pensez-y avant qu’il ne soit trop…
Publicité parue dans El Watan, samedi 18 novembre 2006.
(*) Les mots en italique sont imaginaires.
Questions
1- Cette publicité présente un produit. Lequel ?
2- A qui s’adresse-t-elle (quelle est sa cible) ?
3- Quel est l’argument utilisé par l’auteur pour convaincre le lecteur ?
4- « disparaître prématurément » signifie : -partir en voyage pour longtemps.
- quitter définitivement sa famille. – mourir trop tôt.
Choisis la bonne réponse.
وزارة التربیة الوطنیة. المركز الوطني لإدماج الابتكارات البیداغوجیة و تنمیة تكنولوجیات الإعلام و الاتصال في التربیة ، فیفري 2009
17
Ø Je teste mes compétences
Sujet 1
A en croire les journaux, notre époque est troublée (1) par un grand problème : l’invasion des
ordinateurs. C’est vrai, et moi je le sais.
Dernièrement, j’ai fait un bref voyage, un jour à Stockholm et trois à Londres. Heureusement, à
Londres mon éditeur m’avait réservé une chambre de luxe. Arrivé à l’hôtel, j’ai eu l’impression d’être
dans une légation de Pékin pendant la révolte des Boxers. (2)
Des familles campant dans le hall, des voyageurs enfouis sous des couvertures dormant sur leurs
bagages… Je me suis informé auprès des employés, tous Indiens, plus quelques Malais. Ils m’ont
répondu que la veille, le grand hôtel s’était doté d’un système informatique qui, par manque de rodage,
venait de tomber en panne deux heures auparavant. Impossible désormais de savoir si les chambres
étaient libres ou occupées. Il fallait attendre.
En fin d’après-midi, l’ordinateur était réparé et j’ai pu prendre possession de ma chambre.
D’après Umberto ECO, Comment voyager avec un saumon,
Le livre de poche, septembre 2005. p.43.
(1) troublée : dérangée.
(2) la révolte des Boxers : mouvement de révolte chinois contre les occidentaux en 1900. (Pékin est la capitale de la Chine).
Questions
Compréhension de l’écrit
1- Quel est le thème du texte ?
2- « L’invasion des ordinateurs », cette expression signifie que :
–les ordinateurs ont attaqué la planète. -les ordinateurs se sont introduits dans tous les domaines de
la vie. - les ordinateurs sont importés de Chine.
Choisis la bonne réponse.
3- Les journaux posent le problème des ordinateurs qui sont partout.
- L’auteur est-il d’accord avec ce point de vue ?
- Relève dans le texte la phrase qui le montre.
4- L’auteur raconte une histoire : - lue dans les journaux. –vécue. –racontée par des Chinois.
وزارة التربیة الوطنیة. المركز الوطني لإدماج الابتكارات البیداغوجیة و تنمیة تكنولوجیات الإعلام و الاتصال في التربیة ، فیفري 2009
18
Choisis la bonne réponse.
5- L’auteur raconte cette histoire : - pour montrer qu’il voyage beaucoup. – pour faire rire les
lecteurs. – pour justifier son opinion.
Choisis la bonne réponse.
6- Où se déroule l’histoire ? (Dans quelle ville et en quel lieu ?)
7- A quoi l’auteur compare-t-il le désordre qu’il trouve dans ce lieu ?
8- Quelle est la cause de ce désordre?
9- A quel moment le problème a-t-il été réglé ?
10- « Ils m’ont répondu que la veille, le grand hôtel s’était doté d’un système informatique qui, par
manque de rodage, venait de tomber en panne deux heures auparavant. » Récris ce passage au style
direct.
Production écrite
Rédige un texte d’une dizaine de lignes dans lequel tu défendras une opinion contraire à celle de
l’auteur. Développe deux arguments au moins que tu illustreras avec des exemples




توقيع : berber


Leçons , exercices et sujets proposés avec corrections 500_8010

default رد: Leçons , exercices et sujets proposés avec corrections

berber
berber
فريق الاشهار

البلد : الجزائر
الجنس : ذكر
المساهمات : 843
نقاط النشاط : 2563
تمت المشاركة في الإثنين 11 مايو 2020 - 2:25

Sujet 2
Je me souviendrai toujours de ma première journée de travail ; de la
première journée durant laquelle j’ai gagné un salaire…
J’avais seize ans, ou à peu près, et je m’étais fait engager sur le chantier d’un énorme bâtiment
en construction. Mon travail consistait à prévenir du bras le mécanicien d’une grue, au moment où les
chargements soulevés arrivaient à l’emplacement désiré.
Au début, le va-et-vient de la grue m’intéressa et je m’appliquai à faire des gestes précis,
auxquels répondaient immédiatement les manoeuvres du mécanicien.
Après une heure, je devins distrait et regardais à gauche et à droite. J’avais le bras droit fatigué,
à force de faire des signes, et je continuai en faisant des gestes avec le bras gauche. J’aurais voulu
m’asseoir, mais il m’était impossible de voir à la fois le conducteur de la grue et le lieu de
déchargement si je m’étais assis. « Eh bien, là bas, qu’est-ce que tu attends ? » C’étaient les hommes du
déchargement qui m’interpellaient. Je venais d’être distrait un instant par l’arrivée d’un camion de
gravier.
A midi, il y eut une pause. « Ouf, dis-je en m’asseyant sur un madrier, je n’en peux plus. » Le
mécanicien vint déjeuner auprès de moi. « Fatigué ? » fit-il en matière d’entrée en conversation. « Je
suis exténué, dis-je, je n’ai pas eu un instant de répit.» « Et les autres, en bas, ceux qui transportent des
sacs toute la journée, que doivent-ils dire, eux ? » J’eus honte et bredouillai : « Heu… je ne suis pas
fatigué de ce que j’ai fait, mais parce que je n’ai presque pas dormi cette nuit. »
A six heures du soir, la sirène se fit entendre ; plus de vingt fois j’avais regardé ma montre, cette
fin de journée m’avait paru interminable. J’avais du plomb dans les bras, mes genoux pliaient de
fatigue…
Depuis ce jour, j’ai compris ce que signifie travailler pour gagner sa vie ; j’ai compris la valeur
de l’argent et le mal qu’il faut se donner pour le gagner.
Paul DROULAN, Morale vécue Morale pensée, Ed. De Boeck, Bruxelles, 1972.
وزارة التربیة الوطنیة. المركز الوطني لإدماج الابتكارات البیداغوجیة و تنمیة تكنولوجیات الإعلام و الاتصال في التربیة ، فیفري 2009
20
Questions
Compréhension de l’écrit
1- Que raconte le narrateur ?
2- Quand cela a-t-il eu lieu ?
3- Où cela a-t-il eu lieu ?
4- Quel travail devait-il faire ?
5- Montre que le récit de cette journée est organisé de manière à montrer la fatigue grandissante du
narrateur en complétant le tableau suivant :
Indicateurs de temps Expressions indiquant l’état du narrateur .
1/
2/
3/
4/
6- Relève dans le texte (vers la fin) un adjectif qui montre combien cette journée a été longue pour le
narrateur.
7- Que veut montrer le narrateur en racontant cette histoire ?
- Relève la phrase qui le dit.
8- « Je suis exténué….répit. »
- Rapporte au style indirect les paroles du jeune garçon en commençant ainsi : Je répondis……………
Production écrite :
Tu as certainement participé un jour à des travaux manuels pour aider ta famille (une réparation, la
peinture, la construction d’une maison, …). Raconte cette expérience en une dizaine de lignes. Veille à
respecter la structure du récit en organisant ta production en trois paragraphes. Tu diras dans la conclusion
tes sentiments et les conclusions que tu en as tirées.
وزارة التربیة الوطنیة. المركز الوطني لإدماج الابتكارات البیداغوجیة و تنمیة تكنولوجیات الإعلام و الاتصال في التربیة ، فیفري 2009
21
Sujet 3
Le vieux pêcheur est seul en mer depuis plusieurs jours et pendant qu’il essaie de
remonter un très gros poisson…
Il se souvint d’un couple de marlins (1) dont il avait attrapé la femelle. Les mâles laissent toujours les
femelles manger d’abord. Quand cette femelle-là s’était sentie ferrée, elle s’était débattue d’une manière si
folle, si épouvantée, si désespérée, qu’elle avait bientôt perdu ses forces. Tout le temps de la lutte, le mâle
était resté à ses côtés, croisant et recroisant la ligne, tournoyant en même temps qu’elle à la surface. Il
nageait si près que le vieux craignait qu’il ne coupât la ligne (2) avec sa queue. La queue des marlins est
coupante comme une faux, d’ailleurs elle ressemble à une faux par la taille et par la forme. Le vieux avait
amené la femelle à la gaffe et l’avait assommée à coups de gourdin en se cramponnant à son bec, qui était
long comme une épée et rugueux comme du papier de verre : il lui avait assené sur la tête des coups si
violents que la peau en était devenue grise comme le tain des glaces ; enfin, aidé du gamin, il l’avait hissée
par-dessus bord. Pendant tout ce temps le mâle était resté à côté de la barque. Soudain, alors que le vieux
s’affairait à dégager les lignes et préparait le harpon, le mâle fît un bond prodigieux hors de l’eau tout près
de la barque, afin de voir où était la femelle, puis… il retomba dans la mer. Qu’il était beau ! Qu’il était
fidèle ! Le vieux n’avait jamais oublié cela.
Ernest Hemingway, Le vieil homme et la mer, Ed. Gallimard, 1952. pp. 55-56.
(1) marlins : grand poisson des mers chaudes.
(2) la ligne du pêcheur.
Questions
Compréhension de l’écrit
1- Le vieux se souvint d’une histoire : - qu’il a vécue. – qu’on lui a racontée.
– qu’il a lue. Choisis la bonne réponse.
2- Quel est le personnage principal de cette histoire ? – Un gamin. – la femelle marlin. – le marlin mâle.
– un couple de poissons. Choisis la bonne réponse.
3- Le mâle et la femelle étaient ensemble mais c’est la femelle que le pêcheur attrapa. Pourquoi ?
En t’appuyant sur le texte, choisis la bonne réponse parmi les suivantes : - parce que les mâles sont plus
intelligents que les femelles. – parce que les mâles sont peureux et se cachent derrière les femelles en cas de
danger. – parce que les mâles laissent les femelles manger d’abord.
وزارة التربیة الوطنیة. المركز الوطني لإدماج الابتكارات البیداغوجیة و تنمیة تكنولوجیات الإعلام و الاتصال في التربیة ، فیفري 2009
22
4- Quel est l’objectif de ce récit ?
5- Ce récit est écrit au passé. Il y a pourtant deux passages au présent. Relève-les et justifie l’emploi du
présent.
6- Récris la première phrase du texte en faisant parler le vieux.
7- « Elle s’était débattue… perdu ses forces. » ( 3ème ligne)
- Par quel connecteur le rapport logique contenu dans cette phrase est-il exprimé ?
- Récris-la de manière à exprimer un rapport de cause en commençant ainsi : Elle avait bientôt perdu ses
forces……..
8- Relève dans le texte deux comparaisons et analyse-les à l’aide du tableau suivant :
Le comparé Le comparant L’outil de comparaison Le point commun
1
2
Production écrite
Résume le texte en cinq à six lignes.
وزارة التربیة الوطنیة. المركز الوطني لإدماج الابتكارات البیداغوجیة و تنمیة تكنولوجیات الإعلام و الاتصال في التربیة ، فیفري 2009
23
Ø Je vérifie mes réponses
Corrigé 1
1- Le problème posé est celui du paludisme au Ghana.
- La phrase où l’auteur exprime son opinion est : « Elle en est morte… comme plus de cent personnes
tous les jours au Ghana. »
- Deux expressions qui montrent l’opinion de l’auteur : « tragiquement », « dangereusement ».
2- L’expression « tragiquement banale » signifie que cette histoire arrive tous les jours au Ghana et
c’est malheureux.
3- Le tableau complété avec des éléments du texte. (Les éléments soulignés sont ceux qu’il fallait
relever.)
Indicateurs de temps Eléments de l’histoire
1/ Un soir,
2/ Des heures
3/ La nuit,
4/ A l’aube
5/ Dans la soirée,
- la fièvre se déclare et monte
dangereusement.
- attente du médecin
- les vomissements.
- emmener l’enfant au dispensaire
- mort de l’enfant.
4- Entre le moment où la fièvre s’est déclarée (un soir) et la mort de l’enfant (dans la soirée du
lendemain), il s’est-il écoulé un jour .
5- Adwoa et son mari, deux jeunes Ghanéens, ont perdu leur fille à cause de la pauvreté.
Corrigé 2
1- C’est le journaliste qui parle dans ce texte.
2- Yverose Pierre va à l’école pour la première fois de sa vie pour apprendre à lire et à écrire.
3- Yverose a accepté de suivre ce programme d’alphabétisation pour pouvoir aider ses enfants et pour
goûter à la joie de lire. (« lire des poésies et comprendre les enseignes et les affiches dans les rues » est
une réponse juste aussi.)
4- Les cours d’alphabétisation sont donnés en fin de journée, après le départ des élèves.
-Deux expressions qui justifient cette réponse : -« A l’heure où ses deux filles quittent la petite école »,
-« les cours du soir ».
5- L’auteur raconte l’histoire d’Yverose pour montrer qu’il n’est jamais trop tard pour apprendre à lire
et à écrire.
وزارة التربیة الوطنیة. المركز الوطني لإدماج الابتكارات البیداغوجیة و تنمیة تكنولوجیات الإعلام و الاتصال في التربیة ، فیفري 2009
24
6- La phrase au style indirect: Yverose, qui apprend à tracer sur un cahier d’écolier les premières lettres
de l’alphabet, admet que ce sont ses filles qui l’ont motivée.
Corrigé 3
1- L’auteur défend l’idée que le gouvernement a raison d’insister pour rappeler la nécessité de rouler à une
vitesse raisonnable.
2- L’argument de l’auteur est le souvenir d’un accident de la route qu’il a vu lors d’un voyage, lorsqu’il
était encore adolescent : des corps déchiquetés sur la route à cause d’un conducteur qui conduisait à une
vitesse incroyable.
3- La première phrase du récit est : « J’avais environ quinze ans … vers la France. » La dernière phrase
est : « Elle avait été fauchée par un conducteur qui roulait à une vitesse incroyable ! »
4- Les temps dominants de la partie narrative sont l’imparfait et le passé simple.
5- appris : verbe apprendre au passé simple.
avait traversé : verbe traverser au plus-que-parfait.
-1ère action : traverser, 2ème action : apprendre.(l’action de traverser est antérieure à celle d’apprendre).
6- Le dernier paragraphe est au présent parce que l’auteur parle de l’époque présente : « Aujourd’hui ».
Corrigé 4
1- Le thème de cette description est une femme.
2- Je complète le tableau pour résumer le portrait de cette femme.
Eléments décrits qualifiants
1-la taille
2-la peau
3-les yeux
4-la chevelure
5-les vêtements : veste, corsage,
pantalon, -
6-la démarche
élancée
délicate, couleur du pain
couleur de l’amande verte
lisse, noire et longue
de lynx, de soie, de lin, plats couleur
de bougainvillée
pas feutrés de lionne.
4- Elles étaient belles, élancées, leur peau délicate avait la couleur du pain, leurs yeux celle de l’amande
verte
5 - La phrase au style direct : Croyez-vous aux coups de foudre ?
وزارة التربیة الوطنیة. المركز الوطني لإدماج الابتكارات البیداغوجیة و تنمیة تكنولوجیات الإعلام و الاتصال في التربیة ، فیفري 2009
25
Corrigé 5
1- Le thème de cette description est un manège.
2- « vieux piano mécanique »; les adjectifs soulignés caractérisent « le piano ».
- « un canard où peuvent s’asseoir les plus petits »; la subordonnée relative caractérise « un canard ».
- « les chevaux de bois »; le groupe nominal caractérise « les chevaux ».
3- « vieux et décoloré » sont des adjectifs qui qualifient le nom « manège ».
4- « il » désigne « le manège » ; « elle » désigne « sa beauté ».
5- Déjà étaient accrochés les globes bleus, verts, jaunes, rouges. »
( les adjectifs jaune et rouge ont la même forme au féminin et au masculin).
6- Qu’importe que l’attraction soit vieille, brisée et de couleurs effacées, si elle plaît aux enfants. »
7 - Les deux points de vue du manège qui s’opposent :
Le manège tel qu’il est en
réalité
Le manège tel qu’il est vu par les Capitaines
des Sables
Il est vieux et décoloré,
brisé et de couleurs
effacées
C’est une splendeur
il a sa beauté
il est merveilleux
il plaît aux enfants
Corrigé 6
1- Le thème de cette description est la rivière San Ysidro.
2- San Ysidro est un cours d’eau.
3- Les verbes de mouvement : traverser, aller se jeter, tirer parti, se promener, passer, s’étaler.
Corrigé 7
1- Un passage qui indique que la construction des deux ponts a permis de raccourcir la route : « ces deux
ponts supprimaient une vingtaine de kilomètres ».
2- Les habitants de la région n’avaient pas confiance en ces ponts.
Une phrase qui le montre : « Ils savaient qu’un jour une inondation rapide et violente finirait par les
emporter. »




توقيع : berber


Leçons , exercices et sujets proposés avec corrections 500_8010

default رد: Leçons , exercices et sujets proposés avec corrections

علاء الجزائري
علاء الجزائري
أسطورة الإشهار

البلد : الجزائر
الجنس : ذكر
المساهمات : 11353
نقاط النشاط : 13180
الأوسمة : Leçons , exercices et sujets proposés avec corrections 1510

تمت المشاركة في الإثنين 11 مايو 2020 - 3:23

شكراً للدرس والشرح gg444g واصل 




توقيع : علاء الجزائري


Leçons , exercices et sujets proposés avec corrections Aiyo--12

default رد: Leçons , exercices et sujets proposés avec corrections

AL-SUBAIE
AL-SUBAIE
ادارة الموقع

البلد : السعودية
الجنس : ذكر
المساهمات : 10983
نقاط النشاط : 11891
الأوسمة : Leçons , exercices et sujets proposés avec corrections 220
Leçons , exercices et sujets proposés avec corrections 1510

تمت المشاركة في الخميس 14 مايو 2020 - 19:09

شكرا لك , استمر Leçons , exercices et sujets proposés avec corrections 886773




توقيع : AL-SUBAIE


Leçons , exercices et sujets proposés avec corrections Aiyo--12

default رد: Leçons , exercices et sujets proposés avec corrections

OuSsaMa BeDdAi
OuSsaMa BeDdAi
أسطورة الإشهار

البلد : الجزائر
الجنس : ذكر
المساهمات : 16051
نقاط النشاط : 15805
الأوسمة : Leçons , exercices et sujets proposés avec corrections 1510

تمت المشاركة في الأحد 31 مايو 2020 - 22:43

موضوع مميز 
بوركت على الطرح
Leçons , exercices et sujets proposés avec corrections 886773





توقيع : OuSsaMa BeDdAi


Dismiss suspicion, and replace it with trust
gg444g

default رد: Leçons , exercices et sujets proposés avec corrections

MaRiO X
MaRiO X
فريق الاشهار

البلد : مصر
الجنس : ذكر
المساهمات : 8054
نقاط النشاط : 8443
تمت المشاركة في الإثنين 8 يونيو 2020 - 18:21

باقات من الشكر والتقدير لجهودكم على هذا الموضوع العظيم ،،،
تقبل مروري ،،
تحياتي ،




توقيع : MaRiO X


Leçons , exercices et sujets proposés avec corrections Aiyo--12

default رد: Leçons , exercices et sujets proposés avec corrections

avatar
Saya minatsuki
أسطورة الإشهار

البلد : السعودية
الجنس : انثى
المساهمات : 18036
نقاط النشاط : 19152
الأوسمة : Leçons , exercices et sujets proposés avec corrections 1510

تمت المشاركة في الأحد 14 يونيو 2020 - 20:07

شكرا على الموضوع 
بارك الله فيك 





توقيع : Saya minatsuki


Leçons , exercices et sujets proposés avec corrections Aiyo--12
استعرض الموضوع السابقالرجوع الى أعلى الصفحةاستعرض الموضوع التالي
صلاحيات هذا المنتدى:
لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى